[Du 4 au 10 octobre] DESTINATION ESTIME : Semaine d'activités gratuites pour développer ton estime de soi.

Découvre Paskale Côté, la complice de Simplement humain

 

Pour obtenir du succès, les entrepreneurs ont besoin de s’entourer d’humains de confiance. Et c’est la raison pour laquelle l’équipe de Simplement Humain s’est agrandie depuis les derniers mois.

Aujourd’hui, faites connaissance avec Paskale, une complice tout simplement humaine.

 

Paskale, parle-nous de ton parcours.

J’ai travaillé pendant 20 ans au CLSC de Rimouski en tant qu’intervenante sociale. J’assumais plusieurs responsabilités : intervention sociale et en situation de crise, animation d’ateliers d’éducation psychosociale « Un temps pour soi » et des ateliers « J’avance » de Revivre…

Je suis déménagée à Québec pour rejoindre mon amoureux en janvier 2020. J’avais besoin de repos et de ressourcement, alors j’en ai profité pour prendre du temps pour moi et réfléchir à mes projets futurs.

 

Quand as-tu fait la connaissance de Karène?

Je l’ai connue, en 2013, dans le cadre de ses conférences et formations. J’ai été emballée, tant par la conférencière que par son contenu.

Quand j’étais petite, je rêvais d’être comédienne. Alors, quand je l’ai vue sur scène, je me suis dit que je pourrais moi aussi faire une différence dans la vie des gens, car nous avons une énergie similaire. Comme j’animais déjà des conférences au CLSC, j’en ai profité pour intégrer ses merveilleux outils à ma pratique afin de les transmettre, moi aussi, au plus grand nombre d’humains possible.

Et ça ne s’arrête pas là… Depuis maintenant 5 ans, je fais de la formation continue avec Karène pour bien intégrer et utiliser l’autodéveloppement, cette merveilleuse approche humaniste qui s’intéresse davantage aux problèmes qu’aux symptômes. Je continue ainsi de garnir mon coffre à outils. Et ce qu’il y a de merveilleux avec Karène, contrairement à bien des formations que j’ai déjà suivies auparavant, c’est que mes nouvelles connaissances sont facilement applicables dans mon travail et dans ma vie personnelle.

 

Qu’est-ce qui t’a amenée à devenir la complice de Simplement Humain?

Il y a quelques mois, pendant que j’étais en weekend de formation avec elle, je lui ai dit que j’étais fascinée par son approche et que j’aimerais travailler et collaborer avec elle un jour. Elle m’a répondu de lui revenir lorsque je serais prête. À l’époque, c’était comme un rêve pour moi, car je travaillais au CLSC : je ne pouvais pas me libérer assez de temps.

Mais la situation a évolué depuis. Et, comme elle me l’avait mentionné, je suis revenue à la charge. C’est ainsi qu’est née notre collaboration.

 

En quoi consiste ton rôle de complice?

J’assiste Karène dans les trois programmes en ligne de Simplement Humain, c’est-à-dire le Défi Confiance 21, Lâcher-prise : modes d’emploi et la Précieuse Quête. En résumé, j’interagis avec les participants et je réponds aux questions individuelles.

En ce moment, une cinquantaine de beaux humains participent au Défi Confiance 21. Ça en fait des questions… parfois trop pour une seule personne. Alors, je suis heureuse d’être la complice de Karène.

D’autres projets sont dans l’air. Vous en entendrez parler bientôt. 

 

Collaborer avec Karène, c’est comment?

C’est si simple… On se dit les vraies affaires. Un oui, c’est un vrai oui. Un non, c’est un non, tout simplement. On était supposé avoir une rencontre virtuelle à 10 h et l’une de nous a un contretemps? Pas de souci : on remet notre rendez-vous plus tard ou un autre jour.

De plus, je suis davantage libre de mon temps, quelque chose que je ne connaissais pas dans mon emploi précédent.

Nous avons une belle relation d’affaires gagnant-gagnant dans laquelle je m’épanouis. Karène me pousse aussi à exploiter mes zones de génie au maximum. Le bonheur!

 

En terminant, voici quelques questions du tac au tac…

Ce que tu préfères chez les autres : La sensibilité. Pour plusieurs, c’est un défaut. Moi, j’aime avoir accès à la vulnérabilité des gens. Lorsqu’on laisse tomber les masques, on démontre plus de compassion et d’ouverture, et on peut aller plus loin dans notre relation avec l’autre. C’est une qualité que je suis heureuse d’avoir inculquée à mon fils, un merveilleux jeune homme de 23 ans : ma fierté, ma plus graaaande réussite.

Au contraire, ce que tu détestes le plus : Les gens obtus et hypocrites. Vive l’authenticité!

Le livre sur ta table de chevet : En fait, j’en ai deux. La Bête (l’intégrale de la trilogie) de David Goudreault, un auteur qui est aussi travailleur social. J’adore son humour grinçant, sa sensibilité et l’intelligence de ses textes! Il y a aussi La puissance des émotions, de Michelle Larivey, qui trône en permanence sur ma table de chevet. Ainsi, je peux le consulter au besoin, que ce soit pour moi ou un proche.

Team café ou thé : Les deux. Café latte le matin et thé le soir.

L’activité qui te permet de décrocher, de mettre ton cerveau à off : Le vélo, été comme hiver, j’en ai 5, hahaha! C’est souvent en pédalant que mes meilleures idées surgissent. Je suis aussi une amoureuse de la cuisine et des mots; je suis fan finie de Scrabble.

Close

50% Complete

Two Step

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.