Utiliser votre corps pour identifier vos limites!

Alerte

Utiliser votre corps pour identifier vos limites!

Cet article est paru dans le Journal de l'est, le 28 février 2017

Utiliser votre corps pour identifier vos limites!

Je ne vous apprendrai rien aujourd’hui en vous disant qu’il est important de respecter ses limites pour demeurer en santé psychologique.  Mais saviez-vous qu’il y a un lien étroit entre le respect de ses limites et l’estime de soi?  En effet, chaque fois que l’on dépasse nos limites, ça nous coûte des points d’estime.  Lorsqu’au contraire, on les respecte, non seulement on ne perd pas de points, mais on en gagne!

Si vous êtes intéressés à développer votre habileté à respecter vos limites, vous devriez d’abord vous préoccuper de l’identification de vos signaux d’alarme.  Chaque humain a son système personnel pour l’aviser lorsqu’il dépasse ses limites.  Ça se passe dans votre corps!

Généralement, lorsqu’on dépasse nos limites, ça ne prend que quelques minutes pour que notre corps nous en informe.  De plus, lorsqu’on ne fait rien pour rectifier la situation, une deuxième alarme se présente, et si on ne fait toujours rien, une troisième, etc.  On pourrait comparer ce système à des lumières qui s’allument et s’accumulent dans un tableau de bord pour informer le conducteur que quelque chose ne va pas!

À quel genre de réaction on peut s’attendre?  Alors là, notre corps peut être très créatif : pression dans la cage thoracique, gorge serrée, besoin incontrôlable de bouger, tension dans les mâchoires, maux de tête, nausée, etc.  L’ordre dans lequel elles se présentent est généralement le même chez chaque humain.

Ce que je vous propose comme exercice cette semaine, c’est d’identifier vos alarmes personnelles lorsque vous dépassez vos limites!  Comment faire?  Exceptionnellement, dépasser vos limites de façon volontaire.  Vous pourriez, par exemple, tolérer d’écouter une personne lorsque vous en avez assez.  À ce moment, portez attention à votre corps.  Après une ou deux minutes, vous devriez déjà repérer une réaction dans votre corps!  Si vous en avez la capacité, continuez un peu pour identifier la deuxième réaction et la troisième.

Faites cet exercice que dans le but d’identifier vos 3 premiers signaux!  Une fois identifiés, trouvez le moyen de mettre fin à cet échange.  Vous risquez alors de voir vos symptômes disparaître dans l’ordre contraire où ils sont arrivés.  Le troisième disparaîtra, ensuite le deuxième et finalement le premier.

Fascinant n’est-ce pas?  Mais ne me croyez surtout pas sur parole, essayez-le!

Une fois vos signaux identifiés, vous pourrez les utiliser!  Comment faire?  Chaque fois que votre première alarme se déclenchera, vous pourrez traduire : « J’en ai assez de quelque chose! ».  Ensuite, cherchez à identifier de quoi il s’agit.  Enfin, vous aurez un choix à faire : Continuer de tolérer et en payer le prix de vos symptômes (alarmes!) ou y mettre fin et retrouver votre équilibre!

Ne me croyez pas sur parole, essayez-le!

Karène Larocque, Semeuse d’engrais pour humain!

 

La semaine prochaine :  Vous connaissez les relations champignons?

La chronique Simplement Humain dans le Journal de l'Est

Tous les articles publiés

S'inscrire à l'infolettre Simplement Humain!

* Information requise

Voir les archives.

Comments

  1. […] La semaine prochaine :  Vous souhaitez respecter vos limites?  Utilisez votre corps! […]

  2. […] À lire : Utiliser votre corps pour identifier vos limites! […]

  3. […] intérieure. La fidélité à soi consiste à agir en conformité avec ses émotions, ses besoins, ses limites, ses valeurs et ses aspirations. La récompense immédiate de cette façon d’agir n’est pas […]

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *