Difficulté à dire non? Apprenez à décevoir!

Difficulté de dire non, Difficulté de décevoir.

Difficulté à dire non? Apprenez à décevoir!

Cet article est paru dans le Journal de l'est, le 14 mars 2017

Difficulté à dire non?
Apprenez à décevoir!

Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai entendu un humain me dire qu’il avait de la difficulté à dire « non ».  Pourtant, nous sommes tous capables de dire « non ».  Dites-le maintenant!  Répétez-le 5 fois!  Vous voyez bien que vous en êtes capables! 😉  En fait, ce n’est pas de dire « non » qui est difficile, c’est de décevoir!

D’abord, voyons de plus près ce qu’est la déception : On est déçu lorsqu’il ne se passe pas ce qu’on souhaitait.  Ainsi, lorsqu’une personne est déçue de moi, c’est que je ne fais pas ce qu’elle voulait.  Si je ne peux tolérer ça, il ne me reste qu’à faire ce que les autres attendent de moi!  Personne ne sera déçu, mais je vous assure que cela me coûtera cher en estime parce qu’elle, elle dépend de combien je suis fidèle à moi-même!

Aussi, lorsqu’on est incapable de décevoir, on se condamne à être « utilisable » par les autres, comme un objet!  Un objet n’a pas de besoin et lorsqu’il atteint sa limite, il cesse de fonctionner et on le remplace.  Lorsqu’on prend soin de nos objets, c’est pour pouvoir les utiliser plus longtemps, et non pour qu’ils soient heureux!  Il y a des humains qui utilisent les autres comme des objets, on parle alors de relation utilitaire.

Il est essentiel, si vous souhaitez développer des relations saines, d’apprendre à décevoir.  Il ne s’agit pas d’aimer décevoir, mais de le tolérer parce qu’en effet, c’est rarement agréable de décevoir.

Dans une relation affective saine, les besoins et limites de chacun sont généralement respectés.  Il est donc normal (et sain!) d’être parfois déçu.  En effet, l’autre n’agit pas toujours comme on le veut.  Il refuse parfois nos demandes.  Cependant, on préfère qu’il se respecte, quitte à être déçu.  Quand on aime une personne, on souhaite qu’elle se respecte!  Sinon, on peut se questionner sur la nature de la relation.

Comment savoir si on nous utilise?  Il est d’abord nécessaire de trouver le moyen de tolérer de décevoir.  Quand on arrive à dire « non », quitte à décevoir, en plus de devenir libre de vivre notre vie, on peut repérer les gens qui nous utilisent.  En effet, ceux qui tiennent à nous utiliser au service de leurs besoins réagiront fortement!  Généralement, lorsqu’on se met à se respecter, ces relations tendent à s’éteindre.

Comment dire « non »?  Je vous propose une formulation qui pourra vous aider au début de votre apprentissage à décevoir : « Je vais refuser ton offre (ou ta demande).  Si j’acceptais, je ne me respecterais pas. ».  Il est difficile d’insister après une telle affirmation, à moins qu’on tienne très fort à vous utiliser!

 

Ne me croyez pas sur parole, essayez-le!

Karène Larocque, Semeuse d’engrais pour humain!

 

La semaine prochaine :  La difficulté de recevoir!

La chronique Simplement Humain dans le Journal de l'Est

Tous les articles publiés

S'inscrire à l'infolettre Simplement Humain!

Pour ne rien manquer!

* Information requise

Voir les archives.

Comments

  1. Reply

    Merci pour tous tes beaux textes! Ils sont très aidants et ont plein de sens.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *