Le pouvoir des mots : Juste et petit!

Formation Entendre au delà des mots

Le pouvoir des mots : Juste et petit!

Cet article est paru dans le Journal de l'est, le 14 février 2017

Le pouvoir des mots : Juste et petit!

Certains mots dans notre vocabulaire ont un puissant pouvoir sur notre estime personnelle.  En effet, il y a des expressions qui ont comme effet de nous enlever des points d’estime de soi!

Imaginons que nous ayons chacun un potentiel de 100 points d’estime et que chaque fois qu’on utilise ces mots, nous perdons un quart ou un demi-point.  Ce n’est pas dramatique!  Cependant, utilisés à répétition, ils peuvent avoir un effet important.

Ceux dont je veux vous parler aujourd’hui : le « juste » et le « petit » :

  • J’ai une petite idée.
  • Je veux juste faire un commentaire.
  • J’ai juste un petit quelque chose à te dire.

Lorsqu’on les utilise dans nos conversations, en plus de perdre des fractions de point d’estime, on enlève de l’importance à ce qu’on dit.  On risque d’être moins pris au sérieux.

En effet, ajouter juste ou petit à une phrase pose l’étiquette « pas important » sur notre message.  Certaines personnes ont l’impression de ne jamais être entendues ou considérées.  Si on regardait de plus près, on pourrait constater l’utilisation fréquente de ces mots réducteurs.

Maintenant que vous connaissez les effets pervers des mots juste et petit, quoi faire?

D’abord, on peut y porter attention.  On peut observer autour de nous combien les humains les utilisent fréquemment!  Il n’est pas nécessaire d’intervenir, simplement observer!  En développant ainsi votre « antenne » aux mots réducteurs, vous commencerez à constater votre propre utilisation de ces mots.

Ensuite, lorsque vous vous prendrez en flagrant délit, reprenez votre phrase mais cette fois, en retirant les expressions juste ou petit.  Vous goûterez la différence!  Vous pouvez en faire l’essai immédiatement en faisant l’exercice avec les 3 exemples ci-dessus!  Lisez à nouveau les phrases en retirant les juste et petit.  C’est différent n’est-ce pas?

Cette étape est importante si vous souhaitez arriver à minimiser leur utilisation.  Généralement, la prise de conscience n’est pas suffisante pour en réduire les méfaits.  En plus, en répétant votre phrase sans ces expressions, vous découvrirez à quoi elles vous servent!  Habituellement, elles sont au service de l’évitement.  Qu’est-ce que vous évitez?  Pour le découvrir, il suffit de constater quelle peur surgit lorsque vous les retirez : Peur de déranger?  Peur de décevoir?  Peur de devenir ému?  Une autre peur?

 

Ne me croyez pas sur parole, essayez-le!

Karène Larocque, Semeuse d’engrais pour humain!

 

La semaine prochaine :  Un truc puissant pour rétablir et maintenir votre équilibre psychologique!

La chronique Simplement Humain dans le Journal de l'Est

Tous les articles publiés

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *